Louis le Galoup tome 4, de Jean-Luc Marcastel

Marcastel Jean-Luc Louis le Galoup 4

On raconte qu’au fil de la Vézère, dans quelque méandre abrité du regard, s’élèvent de hautes falaises de pierre blanche que la lune, en son plein, se plaît à caresser.

Là, agrippée aux rocs pâles, dominant la rivière au cours tranquille, se dresserait la plus étonnante et imprenables des forteresses.

On dit aussi que dans le nid d’aigle creusée à même la roche, dans cette citée verticale, les partisans du jeune Roy auraient répondu à l’appel du Galoup Blanc pour secouer le joug du tyran et de ses deux barons maléfiques.

C’est ce havre légendaire que Louis et ses compagnons, traqués et poursuivis, tentent d’atteindre envers et contre tout…

Mais pour leur salut ou leur perdition ?

Car dans son donjon de Tolosa, telle une araignée patiente et retorse, le noir Vicomte tisse sa toile malfaisante…

Gros gros coup de cœur !

Jusqu’ici, j’étais « simplement » très heureuse de ma découverte. Je trouvais les personnages « seulement » sympathiques, leurs aventures « juste assez » rythmées pour me prendre au pièges quelques heures. Et puis la plume de Jean-Luc Marcastel (comment cela je l’ai déjà mentionnée ? Je suis trop jeune pour radoter, donc il s’agit simplement d’un effet de répétition… Sisi, je vous assure !) cette fameuse plume, suffisait à sublimer tout ça.

Dans ce tome-ci, en revanche, il y a eu un tournant. Les péripéties atteignent un point où le suspense m’a fait trépigner, sourire, rire, m’inquiéter. Les personnages sont tellement attendrissants qu’on a envie de les prendre dans nos bras pour les protéger de révélations qu’on anticipe depuis le tout début de l’histoire… L’absence de surprise n’est plus un fardeau, au contraire !

Sans oublier ces révélations ou retournements de situation que je n’ai pas vus venir. Cela me rassure : je ne suis pas omnisciente. Il y a des choses surprenantes dans cette histoire. Tout cela me permet de décerner la mention « coup de cœur » à cet ouvrage !

En bref : je n’ai qu’une hâte, lire le cinquième et dernier tome de cette saga ! Louis a pris une nouvelle dimension dans cet épisode, et j’ai tellement envie de savoir comment tout cela va s’achever que c’en est insoutenable.

mention coup de cœur

Publicités

2 commentaires sur “Louis le Galoup tome 4, de Jean-Luc Marcastel

    1. C’est l’une des rares fautes dont je suis fière! Cela dit, donner envie de lire des bouquins, c’est un péché mortel pour les Dieux-de-tous les-trucs-de-la-mer-et-de-la-terre… Je me repens… ou pas…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s