Morsure de sang froid, par Chloe Neill

Neill Chloe Vampires de Chicago 6

Road trip à hauts risques !

Lorsqu’un surnaturel décide de s’emparer d’un ancien artefact détenant le pouvoir de libérer le mal et de dévaster le monde, c’est Merit qui se lance à sa poursuite. Mais la jeune vampire est elle-même traquée. L’un de ses ennemis est bien déterminé lui aussi à mettre la main sur le précieux trésor. Dans ce combat, pas de pitié. Pas de règles. Aucune vie ne sera épargnée. La chasse est ouverte.

Aussi bon que le précédent – si ce n’est meilleur. J’avais été un peu déçue du retour d’Ethan (même s’il ne m’avait pas surprise parce que je m’étais involontairement auto-spoilée). Trop souvent à mon goût, les romans de bit-lit font marche arrière lorsqu’il s’agit d’imposer des épreuves à leurs personnages. Cette saga ne fait pas exception à la règle, semble-t-il.

Mais d’un autre côté… le couple que composent Merit et Ethan marche vraiment du tonnerre. C’est un plaisir de les voir évoluer, se rapprocher, s’éloigner, se désirer… C’est une belle relation.

Une belle relation qui a pour cadre une aventure pétaradante. Tate, l’ex-maire maléfique, fait décidément un très beau méchant. Mallory aussi, j’ai bien aimé la dualité présentée par ce personnage, entre meilleure amie et meilleure ennemie. Son évolution la rend très intéressante à suivre, j’ai hâte de savoir ce qu’elle deviendra dans les prochains tomes.

Avec deux antagonistes tels que ceux-ci, l’action ne manque pas. C’est baston et explosions à volonté, tout comme dans le livre précédent. Bon, j’avais deviné à un kilomètre la réponse à l’énigme que cherche Merit (j’avais une très grande envie de la secouer). Et le combat final me semble un peu tiré par les cheveux. Mais que voulez-vous, je suis exigeante.

Pour finir, j’ai beaucoup apprécié l’avancement du conflit entre Cadogan et le Presidium. J’aime la philosophie qui s’en dégage, l’incitation à la réflexion qui s’oppose à la demande d’obéir aveuglément aux ordres.

En bref : de l’excellent Chloe Neill, c’est un plaisir de retrouver les personnages et de les voir évoluer. L’intrigue est toujours aussi riche et efficace.

Publicités