Darkling, de Yasmine Galenorn

Galenorn Yasmine Les Sœurs de la lune 3

Nous sommes les sœurs D’Artigo : mi-humaines, mi-fées, agents qualifiés et sexy de la CIA d’Outremonde. Quand elle est stressée, Delilah se transforme en chat. La magie de ma sœur Camille est aussi imprévisible que la météo de Seattle. Moi ? Je suis Menolly, une acrobate devenue vampire et je donnerais ma canine droite pour me venger de mon Sire.
Partout dans Seattle, des humains disparus réapparaissent avec des canines plus longues que nature : signe qu’un vampire renégat se promène dans les parages. Tout porte à croire que Dredge, celui qui est à l’origine de mes cicatrices, y est pour quelque chose et qu’il s’est allié à l’Ombre Ailée. Si c’est le cas, la Terre et d’Outremonde sont dans de sales draps !

Probablement la dernière chance de cette série. Autant le dire clairement, les deux premiers tomes m’ont franchement déçue.

Ce livre-ci paraissait un peu plus prometteur. Menolly a déjà une histoire, que l’on connaît par extraits pour avoir suivi ses sœurs. Cela m’a fait espérer qu’elle aurait un caractère un peu plus consistant…

Dans un sens, c’est bien le cas : elle a passé l’épreuve du feu. Mais la donzelle reste superficielle. Son caractère n’est pas assez développé pour qu’on s’attache à elle, et elle n’est pas vraiment originale non plus.

Le monde n’est pas plus développé que dans les tomes précédents, on n’apprend rien sur les créatures qui le peuplent. Même le conflit contre l’Ombre Ailée stagne !

En bref : un tome dans la lignée des précédents, très plat. La saga n’est pas dénuée de mérite, puisqu’elle présente une histoire cohérente avec des personnages passables. Cela se lit.

Publicités