Risa Jones : l’Ultime Tome

Arthur Keri Risa Jones 7

Risa Jones, mi-aedh mi-louve, marche sur la corde raide. Un seul faux pas pourrait provoquer la ruine de tous. Madeline Hunter, la dangereuse dirigeante du conseil des vampires, est en quête du pouvoir absolu et elle a posé un horrible ultimatum à Risa : lui livrer la dernière clé de l’enfer ou regarder ses proches mourir un par un. Une course contre la montre pour la jeune femme qui devra trouver le moyen de sauver ceux qu’elle aime tout en empêchant Madeline de mettre son plan apocalyptique en œuvre…

Voici ma chronique de l’Ultime Tome, et je suis contente d’avoir assisté au grand final de Risa… Contente, mais sans plus. Je suis heureuse d’avoir retrouvé Risa et Azriel. Surtout Azriel – il faut vraiment que je me décide à faire un panthéon des mâles craquants sur ce blog, Azriel y figurerait en bonne place. Je suis également satisfaite de l’issue connue par la saga.
Mais je n’ai pas réussi à retrouver le feu qui m’a animée lors de la lecture des tomes précédents. Trop d’incohérences ou de petits de détails, de réaction des personnages qui ne m’ont pas convaincues. Mis bout à bout, ces petits éléments ont quelque peu terni mon plaisir.
Néanmoins, cet ultime opus reste un bon livre, et la découverte de Risa Jones fut dans l’ensemble enthousiasmante.

En bref: une bonne fin, guère enthousiasmante, mais néanmoins satisfaisante. Sans doute la lassitude d’avoir dévoré 7 tomes en moins d’un mois.

Publicités