Kate Daniels tome 9, par Ilona Andrews

Andrews Ilona Kate Daniels 9

Kate et l’ancien Seigneur des Bêtes Curran Lennard ont enfin rendu publique leur relation. Mais des obstacles de taille les séparent encore de l’autel.

Le père de Kate, Roland, a kidnappé le semi-dieu Saiman et le saigne lentement à mort dans sa quête de pouvoir sans fin. L’Oracle des Sorcières a prédit que si Kate se marie avec l’homme qu’elle aime, Atlanta brûlera et elle le perdra pour toujours. La seule personne qui pourrait aider Kate est morte et enterrée depuis longtemps.

Les obstacles sont insurmontables. Les perspectives sont sinistres. Mais Kate Daniels n’a jamais été du type à s’incliner face au destin…

Du grand Kate Daniels…

Un concentré pur d’action avec à la clef des combats comme toujours extrêmement détaillés. Et le très grand plaisir de retrouver les personnages que l’on adore : Kate et Curran en premier lieu, Julie et Derrek en second, mais aussi tous les autres : Ascagnio, Ghastek, Roman, Christopher et Barrabas…

L’intrigue évolue également. Kate a survécu à sa rencontre avec son père (tome 7), a découvert ce que signifiait avoir revendiqué un territoire (tome 8). Elle doit maintenant gérer les conséquences de ces évènements, et pour ce faire payer un lourd tribut. La magie réclame son dû, si bien que le suspense nous prend aux tripes. Comment Kate réussira-t-elle à faire face, alors que les connaissances et l’expérience lui manquent désespérément ? Pire encore : comment Curran prendra-t-il toutes ces transformations auxquelles elle risque d’être soumise ?

Si vous voulez découvrir les réponses à ces questions, je vous suggère de lire ce livre. Ou plutôt je vous l’ordonne : il est trop bon pour que quiconque soit autorisé à passer à côté.

Publicités