Le Protectorat de l’ombrelle, Gail Carriger

Formidable saga ! Un gros coup de cœur général pour l’ensemble ! J’ai adoré les personnages, la mythologie et le style qui habite Le Protectorat de l’Ombrelle. Sans oublier les péripéties riches en rebondissements, tout à fait enthousiasmantes.

Malheureusement, ma gloutonnerie irrépressible m’a poussée à me goinfrer et dévorer les 4 derniers tomes en deux jours. Que voulez-vous, je ne sais pas résister aux bons livres.

Je recommande chaudement cette saga aux affictionados de fantastique. La touche de steampunk apporte un exotisme bienvenu à cette excellente série.

Le développement des personnages et de leur compréhension de leur monde entraine son lot de révélations, au fur et à mesure des tomes. J’avoue que les explications techniques et éthériques me sont souvent passées au-dessus de la tête. Surtout pour cause de fatigue, et de trop grand nombre de pages lues en trop peu de temps.

Mais il fallait que je finisse ces livres le plus rapidement possible ! La dépendance créée était tout simplement trop grande pour que je puisse y résister…

La fin est à la hauteur du reste de la saga, une belle fin tout à fait satisfaisante. Elle clôt admirablement cinq tomes de rebondissements agités.

Un livre sur la fille d’Alexia, Prudence, a été publié aux Etats-Unis.

Ma chronique détaillée sur le premier tome de la saga.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s