Les Sœurs de la Lune tome 1, par Yasmine Galenorn

Galenorn Jasmine Les Sœurs de la lune 1

Un bon petit roman d’urban fantasy, rien de tel pour se changer les idées…

Alors celui-ci est-il à la hauteur ?

Je dois dire que c’est une plaisante surprise. Après un début peu auspicieux où notre personnage principal m’a pas mal tapé sur les nerfs, je me suis laissée prendre au jeu…

On fait donc la connaissance de Camille, mi fée mi humaine. Ses intérêts principaux ? Vêtements, maquillage et mecs. Oui, c’est cliché, et plus besoin de se demander pourquoi elle m’a agacée ! Mais cette jeune personne, engagée dans l’OIA (pourquoi un dérivé d’un nom américain, je vous le demande), l’Outremonde Intelligence Service, rencontre aussi des problèmes dus à son métissage : sa magie est aussi fiable que… les prévisions sur la croissance à venir ! (un peu fiable, parce qu’il ne faut pas désespérer, mais de là y croire aveuglément…)

Bref, un personnage auquel on finit par trouver des petites qualités, mais j’avoue l’avoir peu apprécié. D’autant que du fait de ses intérêts monomaniaques, les scènes de sexes sont légions dans ce livre (une toutes les 5 pages, approximativement), et trop, c’est trop.

Toutefois j’ai beaucoup aimé les deux sœurs de notre sorcière, Delilah et Menolly, la première chat garou et la deuxième jeune vampire. Des personnages beaucoup plus faibles et nuancés que notre héroïne sexe-addict. Autre bon point pour le livre : le suspense ! Ces 300 pages se lisent très très rapidement, sans effort, et je suis curieuse de connaître la suite : le combat à venir a l’air génial.

En bref, après un début peu alléchant, j’ai finalement trouvé une lecture divertissante, simple, pas prise de tête : parfaite pour des vacances ! Je lirai la suite si je n’ai rien d’autre à faire ou besoin de me détendre par une activité peu intellectuelle.

Publicités