Outlander tome 3, Diana Gabaldon

Gabaldon Diana 3 Outlander

A la suite d’un mystérieux phénomène, Claire Beauchamp-Randall a été transportée plus de deux siècles en arrière, au beau milieu d’une Ecosse en lutte pour son indépendance… Vingt ans après cet incroyable périple au cœur du XVIIIe siècle, Claire a refait sa vie. Pourtant, le temps n’a rien effacé du souvenir de Jamie Fraser et des années tumultueuses qu’elle a vécues à ses côtés. Aussi, lorsqu’elle apprend que celui qu’elle n’a jamais cessé d’aimer a survécu à la sanglante bataille de Culloden, qui a vu la défaite de l’armée écossaise, elle se trouve confrontée à un terrible dilemme : osera-t-elle remonter une nouvelle fois le temps ? Jamie a-t-il refait sa vie lui aussi ?

Une fois de plus, un récit puissamment addictif.

On retrouve Claire et Jamie pour notre plus grand plaisir. Toujours amoureux, à travers les épreuves et malgré la distance – temporelle aussi bien que géographique – ils surmontent les obstacles avec un courage immense. Décidément, ils forment pour moi le couple de l’année.

Les aventures de ce tome-ci sont aussi riches – peut-être même plus riches – que dans les tomes précédents. On découvre de nouvelles contrées, toujours au XVIIe siècle. La faune et la flore sont décrites de manière aussi précise et passionnante que dans les premiers livres. Les coutumes, les tenants et les aboutissants politiques sont peut-être moins présents, mais la quantité d’aventure et de paysages sauvages compense largement.

On laisse les deux tourtereaux dans un état de suspense qui commence à devenir familier, et qui ne donne qu’une envie : se jeter goulûment sur le quatrième livre, Drums of Autumn (Les Tambours de l’automne).

En bref : un tome largement à la hauteur des deux premiers, et qui ne fait que confirmer une addiction déjà déclarée ! Diana Gabaldon vient de confirmer ma fanitude !

Mes avis enthousiastes: