Les vampires de Chicago tome 1 par Chloe Neill

Neill Chloe Les vampires de Chicago 1

Même si ma vie n’était pas particulièrement excitante, elle me convenait jusqu’à ce que les vampires de Chicago révèlent leur existence au public… et que je devienne l’un d’eux. Aujourd’hui, au lieu de suer sur mon mémoire, j’apprends à m’intégrer dans une demeure remplie de vampires et à m’habituer à mes nouveaux pouvoirs. Mais un tueur est à mes trousses. Il se pourrait bien que ma difficile initiation à la vie nocturne ne soit que le premier accrochage avant la guerre… et il y aura du sang.

Voilà un livre de bonne facture, malgré quelques maladresses – le contexte et les réactions des personnages ne collent pas toujours.

Hormis cela, c’est donc un roman plein de qualités, avec des protagonistes réussis et une mythologie qui promet. J’apprécie beaucoup l’atmosphère créée avec les Maisons de vampires, ça apporte une touche de snobisme sophistiqué assez plaisante.

J’ai surtout énormément aimé le personnage principal, Merit. Sa réaction à sa transformation en vampire m’a profondément touchée. On la sent vraie. Elle a été transformée pour échapper à la mort, mais elle doit tout de même faire son deuil de tout ce qui comptait à ses yeux, de tout ce qui faisait le prix de sa vie.

J’ai été moins satisfaite de sa relation avec Sullivan, son Maître vampire. Franchement, on s’approche un peu trop du cliché pour mon goût. Je n’ai pas aimé leur coup de foudre, et leur résistance à leur penchant me paraît très artificielle, et surtout fragile et provisoire.

La résolution de l’intrigue m’a également peu convaincue. J’ai trouvé le Grand méchant caricatural et forcé, et surtout son plan ne tient pas trop debout…

En bref : beaucoup de bonnes choses, quelques imperfections, mais dans l’ensemble une lecture détente et sans prise de tête, assez satisfaisante.

Publicités