Morsures en eaux troubles, par Chloe Neill

Neill Chloe Vampires de Chicago 5

Avec la multiplication des manifestations contre les vampires et la ville qui menace d’adopter une loi sur le fichage des surnaturels, les temps n’ont jamais été aussi durs pour les créatures à crocs. Mais lorsqu’un sort fait virer au noir absolu le lac Michigan, la situation risque de dégénérer totalement. Merit doit mener l’enquête pour découvrir l’identité du responsable et l’arrêter avant qu’il ne soit trop tard, pour les vampires comme pour les humains.

Encore un tome qui surpasse les précédents, je suis vraiment restée piégée et pendue aux pages tout le long de ma lecture.

Les péripéties de ce tome sont riches, très riches. Il faut dire qu’on avait laissé l’héroïne en plein deuil de son Maître – Maître de sa maison et de son cœur tout à la fois. C’est dur, très dur, et il est extrêmement rare que des personnages de bit-lit soient soumis à des évènements aussi dramatiques. En général, c’est plutôt bisounours avec un « tout est bien qui finit bien ».

Mais là tout part à vau l’eau. Merit doit affronter son deuil, en même temps que faire face à la mise sous tutelle de sa Maison – le tuteur étant bien évidemment un idiot fini. Elle doit faire face à l’intolérance et à l’extrémisme de son entourage – surtout des humains, il faut l’avouer. Elle doit aussi gérer les catastrophes surnaturelles qui ont une fois de plus pris Chicago pour cible.

Tout un programme, et un programme un peu trop chargée. Ajoutons à cela des complications émotionnelles – la relation avec Mallory qui se dégrade et une nouvelle histoire d’amour qui pointe le bout de son nez. Parce que sinon, Merit ne serait pas une vraie Mary Sue, et on ne serait pas dans une bit-lit digne de ce nom.

Vous l’aurez compris, malgré l’acidité de mon ton, j’ai adoré. J’ai dévoré. J’ai trépigné. Enfin tout plein de verbes du même acabit peuvent être employés pour décrire ma réaction.

Un poil déçue par la fin – d’autant que je m’étais auto-spoilé la révélation finale. Mais je ne peux tout simplement pas attendre de mettre la main sur le tome suivant.

En bref : de l’excellente bit-lit, la saga atteint une qualité plus que respectable avec ce titre. Merit est plus attachante que jamais, et il y a tellement de péripéties et d’action qu’on en a le tournis. J’ai hâte de découvrir la suite…

Publicités

Un commentaire sur “Morsures en eaux troubles, par Chloe Neill

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s