Apocalypsis tome 4, par Eli Esseriam

Esseriam Eli Apocalypsis 4

Présentation du quatrième et dernier Cavalier, le plus terrible. Capable de provoquer la maladie d’un simple toucher, il arpente également le temps comme il se promènerait dans son jardin.

Mais derrière le Cavalier, il y a l’homme. Ou plutôt le jeune garçon : je me suis énormément attachée à Elias. Ainsi que le précise la quatrième de couverture, il n’a pas la vie facile. Il s’interdit tout contact humain car il sait que tout en lui est toxique et que le moindre rapprochement peut provoquer de graves maladie. Il prend donc grand soin de tous ceux qui l’entourent et ce au prix d’une solitude extrême et cruelle.

La seconde qualité qui rend Elias intéressant à suivre, c’est son intelligence. J’ai adoré compulser son journal pour découvrir toutes les expériences qu’il a menées sur son don. Il le fait de manière intelligente et chaque apprentissage le rend un peu plus fort.

Car ce roman constitue bien un « journal » puisqu’il s’agit de la lettre qu’écrit notre Elias à une version un peu plus jeune de lui-même. L’idée est de manipuler le temps afin de laisser un testament permettant à son double de ne pas répéter pas ses erreurs. Une deuxième chance pour l’apocalypse et les Cavaliers.

J’avoue que ce mode d’écriture m’a par moments un peu lassée. Il peut devenir pénible de lire cette somme d’instructions. Mais d’un autre côté, c’est tellement adapté à Elias, c’est tellement lui que je n’imagine pas d’autre manière de raconter cette histoire.

Pour conclure, je vous parlerai des péripéties traversées par Elias : elles forment un canevas plus qu’agréable à la découverte du personnage et suffisent à nous entrainer et nous faire tourner les pages sans traîner.

En bref : un très bon quatrième tome, avec un personnage principal attachant. De nouvelles révélations et un cliff hanger final qui me donne grande envie d’aller découvrir le dernier tome et dénouement de la saga.

Nota Bene : mention spéciale pour la couverture réalisée par Aurélien Police (déjà salué ici). De la très belle ouvrage…

Mon avis sur le troisième tome.

Publicités

Un commentaire sur “Apocalypsis tome 4, par Eli Esseriam

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s