Frisson, de Maggie Stiefvater

stiefvater-maggie-mercyfalls-1

Grace, 17 ans, vit dans une petite ville du Minnesota, aux abords d’une forêt. Son enfance a été marquée par l’irruption d’une meute de loups qui l’a attaquée. L’un des animaux l’a sauvée et depuis, un lien étrange s’est établi entre la jeune fille et le loup. Ombre à la fois protectrice et inquiétante, il rôde autour de la maison isolée. La mort brutale d’un élève du lycée de Grace déclenche une réaction violente : la ville entière lance des chasseurs à travers la forêt. Tous les animaux ne parviennent pas à échapper aux balles… le loup de Grace est touché. Quelques heures plus tard, elle retrouve sur le pas de sa porte un jeune homme blessé, au regard étrangement familier.

J’ai beaucoup aimé ce livre fantastique à l’ambiance atypique.

Il nous plonge dans le monde de loups très particulier. Des loups qui sont des hommes jusqu’à ce que la température les change. La menace de l’hiver pèse comme une chape de plomb invisible. C’est sa froideur qui provoque le frisson, de plus en plus prononcé, qui finit par amorcer la transformation.

Sam doit vivre avec cette menace, depuis des années. Il est isolé du monde des humains par ses transformations hivernales. Mais il refuse d’être un loup, il ne veut pas perdre son identité et sa mémoire. J’ai trouvé son combat pour rester humain et pouvoir aimer Grace très touchant. Ses blessures et ses espoirs le rendent très vulnérable. Pour autant, il fait face avec un courage immense aux épreuves que la vie et sa condition de loup lui imposent.

Grace n’est pas en reste. Elle est un peu plus superficielle, et par certains aspects égoïste. Malgré tout on s’attache à elle, et on angoisse avec elle à chaque changement de température. Et le couple formé par les deux tourtereaux est tout simplement « croc mignon », le plus mignon qu’il m’ait été donné de voir dans un livre de bit-lit.

J’ai aussi énormément apprécié l’originalité de la mythologie, avec ces loups soumis aux caprices de la météo. Loin d’être surpuissants ou particulièrement magiques, ils sont particulièrement démunis face à leurs douloureuses transformations sur lesquelles ils n’ont aucun contrôle.

Enfin il faut que je vous dise que ma lecture a été marquée par le suspense. Ce n’est pas un suspense haletant, il n’est pas brusque. Néanmoins la pression s’accumule, car on sait que l’hiver, et donc la transformation de Sam, sont inévitables. Ce n’est qu’une question de temps, et cette idée que les moments du couple sont comptés lui donne une magie étrange et poignante.

En bref : une excellente lecture, un livre qui défie les règles du genre avec succès. Je recommande chaudement pour les émotions apportées par le couple principal, le génie de l’ambiance ciselée et de la psychologie des personnages.

Publicités

2 réflexions sur “Frisson, de Maggie Stiefvater

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s