Livre 5 du Seigneur des Anneaux

tolkien-jrr-lotr-3

Je précise que cet article ne traite que de la première moitié du troisième tome du seigneur des anneaux.

Il faut savoir que J.R.R. Tolkien n’a pas divisé Le Seigneur des Anneaux en trois parties. Non, ce roman a été écrit d’un seul tenant, et les seules divisions qu’il a mises en place (outre les chapitres, bien entendu) sont les « livres », à raison de deux par tome publié.

C’est l’une des raisons pour lesquelles je découpe ma lecture de cette façon. Bon, le manque de temps joue aussi.

Ce livre raconte la quête épique d’Aragorn pour sauver son royaume dans un premier temps, et en revendiquer le trône dans un second temps.

Tout d’abord, je tiens à dire que je vénère Aragorn. C’est mon personnage préféré, dans toute la saga, mais aussi dans les films – je trouve que Viggo Mortensen a fait un travail formidable.

Or, c’est dans ce livre qu’Aragorn affronte son destin. C’est ici qu’il révèle son identité à Sauron, qu’il affronte tous les dangers pour se montrer digne de son lignage. Donc je ne pouvais qu’aimer cet aspect.

Cela nous donne des passages héroïques, où notre preux chevalier dédaigne la peur, les dangers, la fatigue, la soif, la faim et le froid. Normal : en tant qu’homme de Númenor, il est littéralement un « surhomme ».

Mais on découvre aussi de plus près la capitale du Gondor, Minas Tirith, et les ceux qui la défendent, les derniers des Númenorians. Leur description m’a beaucoup impressionnée, et a recréé des images nouvelles de la ville – ce qui n’est pas une mince affaire lorsqu’on a vu les films de Peter Jackson. Elle a une apparence de grandeur passée. C’est une cité toujours fière, mais qui est en train de couler. Les magnifiques maisons de la ville sont à l’abandon, les mauvaises herbes ont envahi certains des quartiers. Les hommes vivent de moins en moins longtemps, et se rapprochent des lignages moindres, même s’ils conservent les qualités physiques de leurs ancêtres.

La richesse de description des batailles, et la conception de l’honneur qu’elles trahissent me rappelle toujours énormément les quelques textes médiévaux que j’ai eu l’occasion de lire. Ce sont de vraies « chansons de geste ».

En revanche, si vous voulez avoir une vision moderne de l’homme et de la femme, passez votre chemin. Parce qu’il faut dire une chose : de ce point de vue, l’œuvre du Maître [1] a singulièrement vieilli. La seule manière de devenir un homme est ainsi de se battre, de partir à la guerre. Mais peu importe combien la situation est désespérée, ils ne donnent pas la chance à l’autre moitié de la population de se défendre. Franchement, ça manque un peu de bon sens… Bref, toutes ces remarques sont peine perdue, parce que je pense que ça traverse l’esprit de toute personne qui lit ce livre aujourd’hui.

En bref : un classique à découvrir. Qu’attendez-vous ?

Pour être honnête, tout le monde n’aime pas. Certains trouvent que les développements sont trop longs, trop statiques. Et ils n’ont pas tort. L’aventure arrive après la description du monde, des coutumes et des histoires de chaque contrée. Mais on ne peut que reconnaître l’œuvre de création magistrale.

[1] Ainsi appelé par Katharine Kerr, auteur de fantasy qui ne mâche pas ses mots sur les splendeurs et misères du Seigneur des Anneaux.

Publicités

2 réflexions sur “Livre 5 du Seigneur des Anneaux

    1. Hihi, je suis mortelle pour ta liste de livres à lire… Celui-là pour le coup, il fait pas l’unanimité, mais je pense qu’il devrait te plaire ! Le tout c’est de prendre son temps en le lisant, ne pas espérer trop d’action (pas comme dans les films) sinon on est déçu…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s