Walking Disaster, de Jamie McGuire

mcguire-jamie-beautiful-disaster

Dans la série « disaster », je demande le point de vue de Travis. Travis, s’il vous plaît, ce mâle merveilleux musclé comme c’est pas permis, gentil et amoureux fou.

Si vous vous souvenez bien, on avait déjà eu le point de vue d’Abby dans Beautiful Disaster, le tome 1 (malgré le nom, il ne s’agissait pas d’un désastre, loin de là. C’était même une belle réussite).

Alors, alors, verdict sur l’avis de Travis ? Est-ce que c’est bien d’avoir la même histoire racontée par le point de vue d’un autre protagoniste (procédé assez répandu, il est vrai, dans les saga romantiques) ?

J’avoue être assez mitigée. Pour l’instant, je n’ai jamais trouvé ces répétitions à la hauteur de l’histoire originale, et ce livre ne fait pas exception.

Changement de langue ou de point de vue ? Le doute est permis, mais toujours est-il que j’ai été déçue de m’apercevoir qu’en réalité, malgré tout ce qu’il pouvait dire sur l’amitié, Travis espérait dès le départ mettre Abby dans son lit. Mon petit cœur de midinette en a pris un coup, d’autant qu’il multiplie également les références à ses érections avec un vocabulaire manquant singulièrement de sophistication. Je n’avais pas eu ce ressenti avec le premier tome en anglais.

En revanche, j’ai adoré l’épilogue, qui raconte un « 11 ans après la fin du livre 1 ». Malheureusement, c’est un passage bien court pour compenser tout le reste du roman. Attention, ce n’est pas réellement une déception complète, parce que malgré tout l’histoire d’amour des personnages reste touchante et attendrissante. Mais le point de vue de Travis n’est pas, à mes yeux, à la hauteur de celui d’Abby.

En bref : les fans de la saga et des personnages seront ravis, mais moi qui espérais un livre qui ajouterait quelque chose au premier, j’ai été un peu déçue par cette pâle réécriture.

Publicités

7 réflexions sur “Walking Disaster, de Jamie McGuire

  1. J’avais bien aimé la version d’Abby, mais je suis comme toi, un peu moins celle de Travis. Je ne l’ai d’ailleurs pas chroniquée. Comme toi j’ai aimé le 11 ans après, même si un peu tiré par les cheveux. Pas une déception totale, l’histoire est sympa, mais Travis m’a semblé un peu… je ne sais pas… Mais pas comme dans la version d’Abby. Sans doute suis-je trop midinette…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s