Le Cercle des Poètes disparus

Le Cercle des poètes disparus affiche

Hier, pour la première fois, j’ai enfin réussi à regarder ce film jusqu’à la fin.

Non, ce n’est pas parce que je ne l’aimais pas que je n’y étais pas arrivée jusque-là. C’était plutôt la faute des dissertations à rendre, des commentaires à rédiger, les examens à réviser, etc etc.

J’ai donc été frustrée à de multiples reprises, jusqu’à ce soir-là…

Le Cercle des poètes disparus 1

Le Cercle des Poètes disparus raconte l’histoire d’une bande de jeunes gens enfermés en pension. Une pension renommée ! L’excellence et la discipline y sont les maître-mots. C’est un carcan qui sert à dresser les élèves à coups de traditions. Mr Keating, professeur de littérature, fait son entrée dans cet univers étouffant. Décidé à transmettre à ses élèves bien plus que les idées étriquées dictées par le manuel de référence, il entreprend de les former à la vie. Depuis l’esprit d’initiative jusqu’à l’appréciation de la beauté des mots, en passant par l’initiative personnelle et la formation des goûts, il les initie et leur donne une leçon de vie, une leçon à vie. Un message magnifique…

Les premières minutes suffisent à nous happer dans cette histoire, portée par le magistral et regretté Robin Williams. Pleine d’allégresse, d’espoir, mais aussi de lucidité sur les difficultés de la vie, cette envolée dans le pensionnat Welton ne peut pas laisser indifférent.

Elle dépeint de manière extrêmement touchante les doutes dont son affligés les adolescents, forcés de se conformer à un monde qui ne leur correspond pas. C’est l’éternel débat : pour exceller il faut se couler dans un moule unique, quitte à amputer des parties de soi-même.

Ce film est un hymne à l’épanouissement, à l’acceptation de soi-même et de la différence, qui ne fait pas l’impasse sur les aspects sombres que comporte ce message. Car l’histoire décrit aussi les obstacles sur le chemin de l’accomplissement, la difficulté de se démarquer, d’accepter d’être différent. La pression des pairs, du cadre, de la famille, par-dessus tout. La pression de la normalité, et de la médiocrité.

Ce film contient la recette du bonheur. Bien difficile à appliquer, certes, mais je trouve qu’avec le message qu’il véhicule, tout est dit.

La fin est extrêmement touchante et m’a fait monter les larmes aux yeux !

En bref : un superbe film que je recommande chaudement et qui fera résonner les cœurs des passionnés de littérature ! Un incontournable classique !

Le Cercle des poètes disparus

Publicités

3 réflexions sur “Le Cercle des Poètes disparus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s