La Couleur de l’âme des anges, de Sophie Audouin-Mamikonian

sam-la-couleur-de-la%cc%82me-des-anges

Jeremy, jeune homme de 23 ans, est sauvagement assassiné. En devenant un Ange, il réalise que la lutte pour survivre n’est pas terminée et qu’il peut aussi mourir dans ce nouvel univers. En effet, pour ne pas disparaître, tout Ange doit se nourrir de sentiments humains. Et Jeremy va bientôt découvrir avec effroi qu’il doit même les provoquer ! Provoquer la haine, l’amour, la joie, la tristesse, la peur, la compassion… Seules les émotions fortes peuvent rassasier les Anges, colorant leur peau en bleu pour les émotions positives, en rouge pour les négatives. Recherchant la raison pour laquelle il a été tué, Jeremy piste alors Allison, une vivante de 20 ans, témoin involontaire de son exécution. A force de côtoyer, jour et nuit, la ravissante et naïve jeune fille, il finit par en tomber follement amoureux. Mais l’assassin de Jeremy cherche à tout prix à supprimer ce témoin indésirable… Alors que les Anges se liguent aussi contre lui, Jeremy parviendra-t-il à sauver Allison ? Sera-t-il capable de sacrifier ses sentiments et de vivre à jamais séparé d’elle ?

Le résumé de ce livre avait l’air assez alléchant, sans parler du titre ou de la couverture. En plus, j’ai une grande affection pour la saga Tara Duncan du même auteur (bien que commençant à se teinter d’agacement, elle devrait donner une fin, je sais que c’est dur, mais quand même… On en est à 10 tomes !). Bref, je n’ai pas hésité bien longtemps avant de me jeter à l’eau quand je l’ai vu à la bibliothèque.

On sent d’emblée que le public visé est un peu plus âgé que dans la série susmentionnée. Dans l’effort sur le style, sur la profondeur des personnages et sur la plausibilité du monde avec les explications d’Einstein, personnage que j’ai beaucoup aimé, en passant… (Sacré Albert !) Il y a même des scènes de sexe : à ne pas mettre entre toutes les mains, donc !

On retrouve cette tentative de « faire adulte » dans la trame de l’histoire : l’accent ne porte pas sur l’action (même s’il y en a … dans le dernier quart du livre) mais plutôt sur les sentiments, et j’ai trouvé certains passages un peu longuets. Au lieu de nous ensevelir sous un monceau de combats, courses poursuites et autres, on a ici l’exacte opposé. Et pour cause : les Anges ne sont pas pressés… Cela m’a empêchée de ressentir autant d’intérêt qu’il l’aurait fallu pour les personnages et leurs combats, pendant une bonne partie du livre, ce qui est bien dommage.

Malgré ce point négatif, j’ai bien aimé dans l’ensemble. L’auteur m’a étonnée une fois de plus par la richesse de son imagination : elle donne une réponse poétique à l’éternelle question : qu’y a-t-il après la mort ? J’ai adoré le concept des anges colorés selon leur niveau de moralité, et les explications fournies par Albert m’ont impressionnée (mais pour être honnête, je n’ai pas tout suivi quand on a commencé à parler de champs magnétiques).

Enfin parlons des personnages. Eux aussi m’ont bien plu, avec une nette préférence pour Jérémy. J’ai adoré sa prise de conscience sur sa vie et la façon dont ses sentiments éclosent délicatement. J’ai eu un peu plus de mal avec Allison, que je trouvais un peu niaise, ou cloche, comme vous préférez. Mais ça a fini par s’arranger… J’ai beaucoup aimé tous les personnages secondaires, dans la majorité des cas, ils sont responsables des meilleures blagues…

Comme je l’ai déjà dit, c’est dans la toute dernière partie du livre que se concentre toute l’action. C’est celle-là que j’ai préféré. Mais le reste du bouquin était globalement satisfaisant. J’ai trouvé la fin un peu facile, mais surprenante : je n’avais rien vu venir !

En bref : une lecture agréable. Pas indispensable, mais agréable. Les fans de Tara Duncan retrouveront la plume de l’auteur (quelques expressions ou tournures la trahissent !). J’ai passé un bon moment et je continuerai avec le second (et normalement dernier) tome.

Publicités

Un commentaire sur “La Couleur de l’âme des anges, de Sophie Audouin-Mamikonian

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s